Mori Edwige TRAORE a soutenu sa thèse

Notre collègue Mori Edwige TRAORE a soutenu sa thèse en Sciences du langage Étude ethnolinguistique du sicanɛ (chants de hochets des femmes senufo du Tagbara) le 18 novembre 2016 à Orléans. Cette thèse en cotutelle, sous la direction du Pr KAM Sié Alain de l'Université de Ouagadougou et de Gwenaëlle FABRE de l'Université d'Orléans, présente une description du tagba (langue senufo) ainsi qu'une analyse ethnologique et littéraire des chants de la consoeurie.C'était l'un des livrables de la tâche 1. Encore bravo pour ce travail de qualité !

Rapport du programme

Le programme RADICEL-K a pris fin en novembre 2014. Vous trouverez ici le rapport (sans ses nombreuses annexes) livré à la Région Centre, qui a financé ce programme. Nous remercions tous ceux qui, de près ou de loin, ont participé à la réalisation de ce programme. À l'heure du bilan, nous sommes très satisfaits de la fructueuse collaboration entre les linguistes du LLL, les écologues de l'IRD et les collègues du CNRST et de l'Université de Ouagadougou. Et nous comptons bien poursuivre avec tous nos recherches dans le Kénédougou.

Le balafon des oiseaux

En Afrique soudanienne, les milieux naturels se rétrécissent, la biodiversité végétale a tendance à s’appauvrir et à s’uniformiser. Du fait de cette transformation écologique, mais aussi d'évolutions sociales, le rapport des gens à la biodiversité végétale se modifie. Si les aspects économiques de ces bouleversements font l’objet de beaucoup d’attention, on s’attarde généralement peu sur leurs aspects culturels. Le petit objet que nous présentons dans cette vidéo est fabriqué à partir d’herbes qui restent aujourd’hui fréquentes et accessibles dans les espaces cultivés, il n’a pas d’utilité concrète et sa disparition n’aurait pas d’incidence sur la vie économique des Sèmè. Son intérêt est de témoigner d’une proximité de tous les instants avec le monde végétal que les Sèmè les plus âgés ont connue, mais qui ne fait plus partie du quotidien des jeunes. Il atteste par ailleurs de pratiques propres à des groupes d’enfants qui restaient de longs moments entre eux à l’écart des adultes, une condition de moins en moins fréquente.

Dans le cadre du programme, Anne Fournier et Camille Devineau ont réalisé un film accessible ici.

Colloque de Ouagadougou : les actes sont dans HAL

Les Actes, examinés dans Sciencesconf.org, sont maintenant reversés dans HAL. La collection est accessible ici, avec les 10 articles retenus, ainsi que l'introduction, la présentation des comités et les annexes.


L’interdisciplinarité en pratique :
introduction à des études de cas africains sur le changement et le développement

Gwenaëlle FABRE, Anne FOURNIER, Mamadou Lamine SANOGO

Les thèmes de la langue, de l’environnement et de la culture sont fréquemment abordés de manière distincte et séparée pour montrer comment ils structurent les territoires et les communautés humaines. Entièrement consacré aux liens et interactions qui peuvent exister entre les différents champs des sciences de l’homme, de la société et de l’environnement, le Colloque international de Ouagadougou interrogeait les notions de culture et de développement dans le contexte du changement global en croisant le regard de plusieurs disciplines. Dans une visée plus appliquée, il avait aussi l’ambition de fournir des pistes utiles à ceux qui, s’engageant dans des actions de développement, souhaitent pouvoir s’appuyer sur des données scientifiques relatives à la culture et au changement global.

Une base de données informatisée de la flore : un outil pour la multidisciplinarité

Contribution de Raymond BOYD linguiste, Anne FOURNIER écologue et Saïbou NIGNAN botaniste, au Colloque langue, environnement et culture de Ouagadougou (8-10 mars 2012)

Pages

Subscribe to Radicel-K RSS