Vous êtes ici

Tâche 5 : Recherche action

L’objectif principal de cette tâche 5 est d’ouvrir des relations privilégiées entre la région Centre et un ensemble de territoires du Burkina Faso au titre de la coopération décentralisée. Il s’agit, en impliquant la structure CENTRAIDER, de capitaliser et de diffuser les résultats du programme RADICEL-K auprès des nombreux acteurs régionaux de la coopération internationale intervenant au Burkina, autour des questions des langues locales et de la mise œuvre de l’aide en milieu rural.

Il s'agira ici de
- Contribuer à l’animation du réseau Centraider en y diffusant les résultats scientifiques et les expériences de terrains acquis durant le programme RADICEL-K. Cette action prendra la forme (1) d’une restitution thématique opérée dans le cadre général de journées de formation-animation des réseaux d’acteurs concernés et (2) de la création d’un Centre de Ressources et de recueil d’expériences.
- Aider à la connaissance du réseau Centraider, en initiant une analyse des acteurs et des modalités de leurs interventions dans les domaines des langues, de l’aménagement des milieux naturels et, plus globalement, de l’insertion d’une culture occidentale dans les cultures locales burkinabè. Cette action (1) procédera à une analyse cartographique et thématique des actions de Centraider au Burkina et (2) débouchera sur un transfert de compétence en matière d’analyse spatiale, de cartographie et de méthodologie d’évaluation de l’Université d’Orléans vers Centraider. Elle analysera aussi les effets des aides dans un secteur-test, le région de Dédougou.
- Participer à la communication des services régionaux de coopération décentralisée et de Centraider en animant, à leur demande, leurs programmes de diffusion et en initiant des scènes publiques propres à la recherche universitaire. Il s’agit de présenter les principaux résultats de la collaboration entre le programme RADICEL-K et Centraider, et, d’autre part, de consacrer, sous l’égide et la responsabilité de Centraider, une session du colloque international aux aspects opérationnels de l’aide autour des questions poursuivies par le projet RADICEL-K.