Vous êtes ici

Tâche 4 : Recherche pluridisciplinaire

Partager une approche culturelle des langues et des territoires dans le cadre d’une coopération Burkina Faso-région Centre

Objectifs de la tâche

Cette tâche concrétise l’ambition pluridisciplinaire du programme RADICEL-K par l’élaboration de synthèses établies en croisant les approches linguistique, écologique et géographique des territoires et des cultures, et ce en concertation avec les acteurs régionaux de l’aide comme Centraider.

Elle débouche sur la création d’une plateforme numérique mettant à disposition des scientifiques et décideurs burkinabè et français les produits pédagogiques et les méthodes d’évaluation réalisés. Cette plateforme constitue aussi un espace de travail collaboratif entre les centres de recherche du Burkina et les laboratoires de la région Centre.

Elle marque enfin, par l’organisation d’un transfert Nord-Sud mais aussi Sud-Nord, la volonté de partager des connaissances et des savoirs sur la dimension culturelle de l’espace.

Description des actions

Rassembler les résultats acquis dans chacune des tâches précédentes par des analyses pluridisciplinaires offrant des synthèses susceptibles d’être utilisées dans le cadre de l’alphabétisation, de la gestion de l’espace rural et de l’organisation de l’aide au développement de la province du Kénédougou .

Partager l’ensemble des acquis avec les partenaires du Nord et du Sud en organisant des plateformes numériques d’échange de l’information et des opérations de restitution, de l’échelle locale aux échelles nationales et internationales.

Livrables :

L1    Constitution d’un lexique spécialisé français-sèmè sur la végétation, les paysages, l’environnement et les pratiques de l’espace (proposition d’une publication dans la revue Verlag Natur und Wiesenschaft co-éditée par les universités de Ouagadougou et Francfort – Allemagne)

L2    Rédaction d’une plaquette-guide d’éducation environnementale sur « Feu, réprésentations des milieux, pratiques sociales et effets paysagers » destinée à un public scolaire du secondaire, à réaliser avec les services spécialisés du Burkina dans ce domaine

L3    Rédaction d’un guide sur la dimension culturelle du territoire en pays sèmè : pratiques et gestion de la nature et de l’espace

L4    Restitution des résultats de la recherche aux acteurs du développement, aux institutions burkinabè et aux populations locales par une première journée à Orodara (chef-lieu de la province du Kénédougou) et une deuxième journée de restitution, sous forme de séminaire, à Ouagadougou.

L5    Mise à disposition auprès des scientifiques et développeurs burkinabè et français d’une plateforme numérique rassemblant l’ensemble des bases de données lexicales, textuelles et iconographiques, plurilingues français-sèmè et partiellement toussian, tagba. De même, l’ensemble des livrables et des publications scientifiques produits par le programme RADICEL-K sera inséré dans cette plateforme au fur et à mesure de leur confection.

L6        Transferts Nord-Sud et Sud-Nord : organisation d’un colloque international à l’Université d’Orléans portant non seulement sur les acquis scientifiques du programme mais aussi sur les conditions optimales d’organisation des aides au développement dans le cadre de la coopération décentralisée. Ce colloque accueillera les scientifiques burkinabè impliqués dans le projet. Enfin, ce colloque permettra de réfléchir à l’intégration de la dimension culturelle dans les politiques d’aménagement des territoires de la région Centre, notamment au sein des espaces ruraux.